RADIO SOLIDARIA AMIGA ONLINE EN RADIO ALMA DE BRUSELAS

  • La fréquence méditerranéenne
    de Bruxelles

    Radio Alma

    101.9 FM

  • Dans une société avide d’information, où celle-ci transite toujours plus rapidement, la communication se fait forcément plus impersonnelle. Le paysage radiophonique bruxellois n’échappe pas cette dérive. Pour s’en convaincre, il suffit de se déplacer sur la plage des fréquences bruxelloises et de constater l’uniformité des formats d’émissions proposés. Radio Alma s’efforce d’offrir une alternative à ses auditeurs, par une programmation riche en diversités culturelles. Celle-ci tient compte des spécificités des communautés bruxelloises, et plus spécialement celles originaires du sud de l’Europe et d’Amérique Latine. En positionnant l’auditeur comme acteur essentiel des activités de la station, notre radio est proche de ses auditeurs, elle est palpable et ces derniers peuvent se reconnaître dans ses actions. De nombreuses associations font appel à la station pour faire écho de leurs activités, Radio Alma en fournissant à ces communautés un outil de communication performant à large diffusion, les aide à mieux remplir leur mission spécifique et leur permet de valoriser la prise de conscience d’un patrimoine culturel commun et, de ce fait, renforcer l’esprit de citoyenneté européenne. Alma existe depuis 1978 sur l’initiative d’un père que des circonstances malheureuses avaient éloigné de son fils, et pour qui la radio était devenue un lien privilégié et plus précisément l’émission “Passe muraille” qui a marqué l’histoire des radios libres bruxelloises. Mais Radio Alma, tel que nous la connaissons aujourd’hui, est née en mars 1986. Ce sont les restructurations du premier plan de fréquence et l’arrêt de la station, qui ont poussé cinq jeunes issus de l’émigration à reprendre l’asbl et à développer un nouveau projet pour une radio pluraliste et indépendante et dont l’essentiel des émissions, en plus du français, seraient diffusées en espagnol, en grec, en italien et en portugais. Pendant près de neuf ans, Radio Alma était dans l’impossibilité d’émettre, faute de fréquences disponibles. Elle était d’ailleurs la seule radio reconnue de la Communauté française sans fréquence. Et ce n’est qu’après moult péripéties et démarches administratives, en passant par une courte période d’émission en pirate (3 mois fin 93), que la station pu reprendre le contact avec ses auditeurs.

  • radio alma